Antonella Verdiani

Antonella Verdiani fonde son travail à la fois sur une expérience de terrain et des recherches dans le domaine de l’éducation. Elle a exercé comme fonctionnaire internationale à l’Unesco de 1987 à 2005 (en Afrique et à Paris), en tant que spécialiste en charge de programmes d’éducation à la paix et la non-violence. En 2002, elle obtient un Master en Sciences de l’éducation avec comme sujet la médiation dans les banlieues parisiennes.

Dans ses activités internationales, elle s’est occupée de stimuler et diffuser, dans différents pays, les pratiques de résolution de conflits dans le contexte éducatif. Elle y a consacré plusieurs articles et publications, parmi lesquels Bonnes pratiques de résolution non violente de conflits en milieu éducatif formel et non formel.

Dans son activité de recherche, elle s’est intéressée à l’Inde et en particulier à l’expérience d’Auroville, où elle a menée une recherche de doctorat aboutissant à une thèse sur l’approche intégrale en tant que voie pour une « éducation à la joie ».

Consultante pour différentes agences des Nations Unies, elle a cofondé la « Chaire transdisciplinaire Unesco de développement humain et culture de la paix » de l’Université de Florence (Italie). Son activité se concentre sur l’évaluation et l’accompagnement de projets éducatifs innovants, au service de plusieurs institutions comme le Centre d’innovation et de recherche en pédagogie de la Chambre de commerce et d’industrie de Paris (CIRPP) ou la Fondation Nature & Découverte.

Elle donne également des formations basées sur ses propres recherches et son approche pour le bien-être et la joie à l’école. Elle est la fondatrice du Printemps de l’éducation, mouvement citoyen qui a pour but de relier et faire dialoguer les acteurs de l’actuel renouveau éducatif.

Antonella Verdiani est auteur de plusieurs articles parus dans des revues et livres collectifs, sur l’éducation comme levier de changement sociétal. Son livre Ces écoles qui rendent nos enfants heureux (Actes Sud, 2012), est un condensé d’exemples issus de projets éducatifs dans le monde et en France.

Article(s) de cet auteur

10 fév 2017

Il n'y aura pas de transition vers un nouveau paradigme sans une nouvelle conscience. Un renouveau éducatif est donc incontournable. D’innombrables initiatives foisonnent actuellement dans le monde, qui réinventent l'école de demain, bien au-delà des pédagogies alternatives les plus connues comme Steiner ou Montessori.