Edgar Morin

 Sociologue du contemporain (L’Esprit du temps), témoin politique (Autocritique, Introduction à une politique de l’homme), penseur des problèmes fondamentaux des sciences de l’homme (L’Homme et la mort), Edgar Morin a toute sa vie œuvré pour l'émergence d’une connaissance non mutilée ni cloisonnée, capable de respecter l’individu dans sa singularité tout en l’insérant dans son contexte et le reliant à un ensemble.

Dans cette perspective, il s’est notamment efforcé de concevoir la complexité anthropologique de l'être humain en y incluant les dimensions biologique et imaginaire (Le Paradigme perdu), mais aussi d’élaborer une éthique pour les problèmes fondamentaux de notre temps (Pour sortir du XXe siècle, Terre-Patrie, Ethique) ainsi qu’une Méthode permettant une réforme de la pensée. Il est directeur de recherche émérite au CNRS.

Parmi ses derniers ouvrages: La Voie (Fayard, 2011), Enseigner à vivre (Actes Sud, 2014), Introduction à la penseé complexe (Points, 2014), Les sept savoirs nécessaires à l'éducation du futur (Points, 2015), L'aventure de La Méthode (Seuil, 2015).