Marie Romanens

Après avoir été dans un premier temps psychiatre, Marie Romanens a exercé comme psychothérapeute et psychanalyste. Elle est membre de l'Institut de psychothérapie et de psychanalyse Charles Baudouin. Dans le souci d'une approche globale de la personne, elle a enrichi son parcours d'une formation aux techniques d'analyse psychocorporelle et d'une formation en Qi-Gong. Elle propose des ateliers et des voyages qui tentent d'articuler différents modes d'approche pour soutenir le chemin de croissance intérieure.

Dans ses écrits et ses conférences, Marie Romanens met l'accent sur les liens nécessaires à créer entre différents domaines: le champ psychologique et le champ social, le psychologique et le spirituel, l'écologie intérieure et l'écologie extérieure, le féminin et le masculin.

Elle a publié notamment Le divan et le prie-Dieu (2000), L'inconscient dans l'actualité (2001), Maltraitance au travail. Les effets pervers du harcèlement (2003), tous chez Desclée de Brouwer. Elle a depuis plusieurs années centré ses recherches sur l'écopsychologie, ce qui a abouti à un ouvrage: Pour une écologie intérieure. Renouer avec le sauvage (avec Patrick Guérin, Payot, 2010), ainsi qu'à un site Internet : écopsychologie.

Article(s) de cet auteur

9 aoû 2009

Sous couvert de la pression extérieure (compétition, rentabilité) et d’un discours intérieur valorisant (créativité, participation), des formes nouvelles et perverses d’oppression s'exercent sur les salariés à travers l'exigence – implicite – de se donner corps et âme au travail. Une tendance exacerbée par la crise économique.