Philippe Baud

Prêtre catholique, engagé dans la vie pastorale genevoise pendant 16 ans, puis aumônier des grandes écoles lausannoises (UNIL et EPFL), il fonde en 1985 le Centre catholique d’études où il accueille chaque année des personnalités de renom. De 1996 à 2004, il a été conseiller éditorial auprès d’éditeurs religieux. Son intérêt pour l’histoire de la spiritualité est à l’origine de plusieurs ouvrages, parmi lesquels : Nicolas de Flue (Cerf, 1993), La Ruche de Cîteaux (Cerf, 1997), Des étincelles sur la neige (Cerf, 1998), Une Église condamnée à renaître, livre d’entretiens avec André Gouzes (Saint Augustin, 2001) et tout récemment Et Dieu dit: Passons à table (Médiaspaul, 2014).

Article(s) de cet auteur

21 mai 2017

On commémore cette année le 600e anniversaire de saint Nicolas de Fluë. Un homme simple, analphabète, qui par sa sagesse acquise dans la prière et sa vie en Dieu, a été la conscience spirituelle et politique d’un pays. L'artisan d'une paix qui vient non pas des tractations entre les hommes, mais de l'ouverture à l'Esprit et du cœur.

21 juin 2016

A l’heure où nos sociétés sont en proie aux fanatismes de tous ordres, la relecture d’Hannah Arendt offre des pistes stimulantes et profondes pour affronter le mystère du mal. Quatrième et dernier volet d’une philosophe engagée qui a fait de l’Histoire et de la politique son principal souci. Jusqu'à la mort, elle aura été travaillée au par la question de la pensée.

14 mai 2016

A l’heure où nos sociétés sont en proie au terrorisme, la relecture d’Hannah Arendt offre des pistes stimulantes et profondes pour affronter le mystère du mal. Troisième volet d’une philosophe engagée qui a fait de l’Histoire et de la politique son principal souci. Pour elle, le totalitarisme diffère de la tyrannie et de la dictature.

29 avr 2016

A l’heure où nos sociétés sont en proie au terrorisme, la relecture d’Hannah Arendt offre des pistes stimulantes et profondes pour affronter le mystère du mal. Deuxième volet d’une philosophe engagée qui a fait de l’Histoire et de la politique son principal souci. Evocation notamment de sa critique du sionisme et de son analyse du totalitarisme.

25 mar 2016

A l’heure où nos sociétés sont en proie au terrorisme, la relecture d’Hannah Arendt offre des pistes stimulantes et profondes pour affronter le mystère du mal. Premier volet d’une philosophe engagée qui a fait de l’Histoire et de la politique son principal souci. Evocation notamment de sa formation et des enjeux du procès Eichmann à Jérusalem.

28 fév 2016

Revenue de l'illusion du pacifisme absolu, attachée à une vision de la liberté comme obéissance, convaincue que l'homme est un être de devoirs plus que droits, Simone Weil a défini trois voies d'amour par lesquelles Dieu – défini avant tout par sa faiblesse – se rend secrètement présent: la beauté du monde, le prochain et les cérémonies religieuses.

7 fév 2016

Pour Simone Weil, l’attention est la voie sûre et exigeante de l’être humain en quête de la Vérité. Elle consiste cependant moins à chercher activement qu’à attendre et se laisser trouver. C’est dans le vide et l’âme purifiée de ses fausses connaissances et sécurités par l’athéisme, que Dieu peut se manifester.

9 jan 2016

« Le monde a besoin de saints qui aient du génie comme une ville où il y a la peste a besoin de médecins », écrivait Simone Weil au père Perrin le 26 mai 1942. Son itinéraire témoigne d’un tel chemin, marqué par la montée des totalitarismes et la perte des illusions politiques.

22 oct 2015

Disparue à Auschwitz en novembre 1943, à l’âge de 29 ans, Etty Hillesum nous a laissé, avec ses cahiers, un témoignage spirituel majeur. Ce petit feuilleton restitue la trame de sa personnalité hors du commun et de son cheminement intérieur singulier entre foi et angoisse, sensualité débordante et révélation mystique, force et fragilité.

Pages