20 fév 2017

Transition intérieure, (éco)spiritualité et grands enjeux de notre temps

Michel Maxime Egger, le 20.02.2017

Chères et chers Ami-e-s de Trilogies,

« Il n’est pas possible de vivre éternellement en dehors de la patrie, et la patrie, ce n’est pas seulement un coin de la terre ; c’est aussi un ensemble de cœurs humains qui recherchent et ressentent la même chose. Voilà la patrie où l’on se sent vraiment chez soi. » On peut discuter du mot patrie, sans doute par trop connoté, mais la parole de Vincent Van Gogh dans une lettre à son frère Théo, dit quelque chose d’essentiel sur la transition en marche vers un autre paradigme, plus solidaire, équitable, de paix et écologique.

Les alternatives et mouvements qui émergent aux quatre coins de la planète pour le monde de « Demain », et surtout les personnes qui les portent, participent de la même quête d’une humanité réconciliée avec elle-même et avec le Vivant, de la même aspiration à une reliance – avec soi, les autres humains, la Terre et les autres qu’humains, le Souffle ou l’Esprit qui habite mystériquement chaque chose. Ils tissent une forme de communauté, locale et globale, ancrée dans un territoire et reliée au-delà des frontières, fondée sur des valeurs et un imaginaire partagés. C’est ce dont témoignent en bonne partie les textes publiés sur Trilogies, mais aussi l’expérience que je fais à travers le laboratoire de la transition intérieure que je pilote à l’ONG Pain pour le prochain depuis août dernier.

Parmi les nouveautés sur Trilogies depuis la dernière lettre d’information, que je vous laisse découvrir à travers la sélection ci-dessous, j’aimerais souligner quelques points :

  • Si vous me permettez un coup de pub, mon petit livre sur l’écopsychologie, qui vient de sortir chez Jouvence.
  • L’arrivée de Thomas d’Ansembourg et d'Antonella Verdiani qui ont rejoint les « compagnons de route » de Trilogies.
  • De nombreux rendez-vous (conférences, sessions, etc.) à l’agenda, dont un événement à l’INREES (Paris, 4 mars), un week-end d’écospiritualité près de Genève (5-7 mai) et les soirées d’écopsychologie pratique chaque troisième mardi du mois à Pôle Sud (Lausanne). Peut-être aurons-nous la joie de nous y rencontrer.

Bonne découverte ! N’hésitez pas à faire circuler cette lettre d’information.

Bien cordialement

Michel Maxime Egger

A lire

Ecopsychologie : retrouver notre lien avec la Terre

Les clés de l’écopsychologie présentées par Michel Maxime Egger. Une synthèse qui complète et actualise « Soigner l’esprit, guérir la Terre » (Labor et Fides, 2015), précise certains concepts, inclut des apports du domaine francophone ainsi que des exercices pratiques. (Jouvence, 144 p.).

Agenda

Rencontre mensuelle d’écopsychologie pratique

mar, 16/05/2017 -
19:00 à 22:00
Lausanne (CH), Pôle Sud

En quête de l’harmonie de l’Etre (INREES, conférence)

sam, 04/03/2017 -
15:45 à 20:00
Paris, Studio 104 de la Maison de la Radio

Ecologie: dépasser le hiatus entre l'information et les actes

jeu, 09/03/2017 -
18:30 à 21:30
Sion, Cinéma Capitole puis Espace Création

Repères pour une écospiritualité (formation)

sam, 18/03/2017 -
08:30 à 16:30
Maison du Grand Pré, Chavanod (Haute-Savoie)

Trouver Dieu dans la Création pour nourrir la transition intérieure

ven, 05/05/2017 - 18:00 à dim, 07/05/2017 - 17:00
Chateau de Bossey (région de Genève)

Transition intérieure

En marche vers l'intériorité citoyenne

La crise actuelle n'est pas une crise économique, mais une crise de l'intériorité. Cette dernière n'est plus du ressort de la vie privée, mais un enjeu citoyen. Une manière de cultiver le meilleur de soi pour le bien de tous. Dans une élévation de la conscience au-delà des dualismes.

La personne au centre de l’école de demain

Il n'y aura pas de transition vers un nouveau paradigme sans une nouvelle conscience. Un renouveau éducatif est donc incontournable. D’innombrables initiatives foisonnent actuellement dans le monde, qui réinventent l'école de demain, bien au-delà des pédagogies alternatives les plus connues comme Steiner ou Montessori.

Création d’un laboratoire du méditant-militant

L’ONG suisse Pain pour le prochain a créé en août 2016 un laboratoire visant à promouvoir les dimensions intérieures et spirituelles de la « transition ». Il travaillera en co-création participative avec les acteurs intéressés de la société civile et des milieux d’Eglise.

Quel genre d’humains voulons-nous être ?

A l’ère de l’Anthropocène, l’être humain est devenu une force géologique qui épuise la Terre. Les racines de notre mode de développement et de vie sont ancrées dans les profondeurs de la psyché humaine. C’est pourquoi le capitalisme vert ne saurait être la solution. Notre défi est de trouver des réponses «non croissancistes» à nos inquiétudes existentielles, individuellement et collectivement.

Humain terrien ou post-humain post-terrien ?

La célébration des 200 ans de la naissance du mythe de Frankenstein n’en finit pas. Et pour cause : le monstre et le savant fou qui l’engendre sont plus que jamais le miroir de notre temps en proie aux fantasmes du transhumanisme. Saurons-nous entendre les avertissements de Mary Shelley sur les dérives et dévoiements d’une science qui se prend pour Dieu ?

L’ombre du royaume

Désordre, confusion, poussée des extrêmes, destruction et création, notre époque est mouvante et incertaine. Pour y voir plus clair, l'anthropologue Georges Balandier (1920-2016) faisait le « détour » des sociétés africaines dont il était un spécialiste. Eclairant.

Ecopsiritualité

Coopération et/ou compétition : le choix des valeurs (3/3)

La loi de la nature est celle de la complexification par des symbioses renouvelées et des systèmes coopératifs toujours réinventés. L’humanité est en grave péril, parce qu’elle n’a pas compris que la coopération, et non la compétition, est la clé du vivant, tant pour la Terre que pour les sociétés.

Dieu, la Terre et nous: la révolution du pape François

«Dieu, la Terre et nous… Ecologie et spiritualité: la révolution du pape François» était le thème des journées thématiques de la Communauté romande de l’apostolat des laïcs (CRAL) les 21 et 22 janvier 2017 au Foyer franciscain à Saint-Maurice. Les participants ont réfléchi à partir de l’encyclique «Laudato si’» guidés par Michel Maxime Egger. Et pris conscience de la nécessité d’une transition écologique.

Sagesse - spiritualité

La lumineuse simplicité de Vincent Shigeto Oshida

« Le temps est venu d’un retour à soi, à notre demeure en Lui. Ramons, ramons au large, vers la profondeur de la mer de Dieu. » Tel était l’appel du père Vincent Shigeto Oshida (1922-2003), un maître zen qui a rencontré le Christ. Toute sa vie apparaît comme une invitation à se laisser conduire par le « grand Souffle ». Pour lui, le seul moyen d’«arrêter le train de la civilisation qui court vers l’abîme».

Hampâté Bâ: A l'école du caméléon

Et si le caméléon, loin d’être un modèle d’hypocrisie, était un grand professeur de sagesse. Le griot africain soufi Amadou Hampâté Bâ nous appelle à nous mettre à son école. Un régal à lire et écouter.

Arts - cinéma - gallerie

Vision intérieure de Mélanie Challe

Emmanuelle Riva : une voix qui chavire le cœur…

Le cancer aura eu raison d’elle. Emmanuelle Riva s’est éteinte le 24 janvier 2017, à 89 ans. Mais sa voix et son visage, manifestations de la profondeur indicible de l’amour et de la douleur, resteront à jamais gravés dans ma mémoire. Et dans celle du cinéma.

Visconti : peintre de l’entre-deux mondes

Le grand art est toujours prophétique. En ces temps de bouleversement systémique et d’intenses contradictions, l'œuvre de Luchino Visconti retrouve une brûlante actualité. Une profonde méditation sur la destinée d’êtres tiraillés entre un monde qui meurt et un autre qui naît.

Satyajit Ray : l’art comme quête de la réconciliation

Créateur protéiforme, le Bengali Satyajit Ray est l’un des maîtres du cinéma mondial. Alors que la Cinémathèque française lui consacre une rétrospective, retour sur une rencontre à Calcutta et une œuvre d’une profondeur rare, aux confluents de l’Orient et de l’Occident.

 

Ajouter un commentaire